Chères clientes,

La boutique reste ouverte jusqu'à épuisement de mes stocks de tissus. Je vais profiter de ce temps de confinement pour traiter vos commandes mais je me verrai contrainte de procéder aux expéditions uniquement lorsque la situation sera revenue à la normale.

Aucune livraison ne sera possible avant.

Merci de votre compréhension.

Prenez bien soin de vous

.

Fanny

Turban "Althéa" Modulable

€44.00Prix

Le turban modulable, est le plus simple de la collection ! Enfilez-le comme un bonnet puis personnalisez votre volume en deux secondes chrono grâce au pan prévu à cet effet. Passez d’un look chic, à un style vintage ou encore bohème sans avoir à vous soucier d’un quelconque nouage. Avec lui, pas de crampes au bras ni au cerveau :-D !

 

Regarde la démo du turban ici !

  • Ses plus (Advantages) :

    - Grâce à son élastique à l'avant, ce turban s'adapte au tour de tête.

    - Pré-noué par mes soins, il s’enfile comme un bonnet mais n’est pas pour autant figé, grâce à son pan à coincer dans l’élastique du bonnet.

    - Ce tissu crêpe 100% polyester rend son port léger et agréable et maintient une température parfaite tout au long de la journée.

    - Avec lui, pas de surépaisseurs de tissu donc pas de pression désagréable autour de la tête.

    - Son look tout en volume fait complètement oublier l'alopécie.

    - Son fonctionnement amusant rend son utilisation ludique et permet de changer de styles facilement selon vos envies.

    - Son imprimé fleuri, frais et féminin s'accompagne aussi bien d'une tenue décontractée que d'une tenue sobre et élégante. Ce motif bleu intense sur fond vert fera de votre accessoir une pièce forte de votre tenue.

    - Peut se porter seul, sur une perruque ou une frange.

  • Vue d’ensemble (Overview) :

    - Crêpe 100% Polyester

    - Pan à l'avant doublé dans le même tissu

    - Couleurs : bleu, vert et blanc

  • Entretien (Care) :

    Lavage en machine à 30°.

    Repassage à faible température.

Juste un petit réconfort                      ...pour toutes celles qui se battent